Warning: Creating default object from empty value in /home/thre8130/cabinet-farout.fr/wp-content/themes/movedo/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Astuces : Techniques de négociation pour réduire le coût du crédit immobilier - Cabinet Farout

Astuces : Techniques de négociation pour réduire le coût du crédit immobilier

Techniques de négociation pour réduire le coût du crédit immobilier

Astuces : Techniques de négociation pour réduire le coût du crédit immobilier

1466 610 Cabinet Farout

Obtenir un accord de principe de la banque pour financer un projet immobilier est une excellente nouvelle. Cependant, il est parfois possible de négocier certains éléments du crédit afin de réduire la facture.

Le défi du taux d’intérêt

Au cours de la dernière décennie, le taux d’intérêt d’un crédit immobilier était facilement négociable à la baisse. Malheureusement, cette époque est révolue.

Le taux proposé est le résultat d’une évaluation des revenus, de l’apport personnel et du niveau d’endettement. Peu de demandeurs, satisfaits d’avoir obtenu un accord favorable, sont prêts à entamer des négociations.

ImportantPourtant, différentes stratégies peuvent être mises en place. Par exemple, un taux peut parfois être légèrement réduit en rapatriant des économies dispersées dans différents établissements. Il est également envisageable d’emprunter dans une région où les taux sont plus bas.

Il est important de rester réaliste et de ne pas se focaliser uniquement sur le taux d’intérêt. Une réduction de 0,10 % équivaut à une économie de seulement 20 euros par mois.Quel taux pour votre projet ?

Les frais de dossier

Les frais de dossier, nécessaires au montage du crédit, peuvent être réduits, voire supprimés.

ImportantBien que variant entre 800 et 1 500 euros, ces frais ne doivent pas dépasser 1 % du montant du crédit et 2 500 euros selon la loi.

Réduire ces frais est envisageable, mais cela peut entraîner des contreparties. Par exemple, le prêteur, courtier ou autre, peut demander la souscription d’une assurance multirisque habitation ou d’une assurance auto. Il est essentiel de refuser les couvertures ou produits payants superflus.

L’indemnité de remboursement anticipé

L’indemnité de remboursement anticipé est une pénalité financière imposée par la banque en cas de remboursement anticipé du crédit. Selon la loi, cette sanction ne peut dépasser 3 % du capital restant dû, limitée à six mois d’intérêts. Avec la remontée des taux d’intérêt en 2022, le poids de ces indemnités s’est alourdi.

Lors de la souscription du crédit, il est possible de négocier cette indemnité conditionnelle afin de la réduire, voire de l’annuler. Certaines banques acceptent de supprimer cette pénalité après quelques années de remboursement.A RETENIR

  • Obtenir un accord de principe de la part de la banque est encourageant, mais certains éléments du crédit immobilier peuvent être négociés pour réduire les coûts.
  • Bien que le taux d’intérêt soit moins négociable maintenant, certaines stratégies, comme regrouper les économies dispersées ou emprunter dans des régions à taux bas, peuvent aider.
  • Refuser les couvertures superflues permet également de réduire les frais de dossier.
  • Enfin, négocier l’indemnité de remboursement anticipé constitue une autre option envisageable pour alléger les coûts.

SOURCE : MEILLEURTAUX

Laisser une réponse