Warning: Creating default object from empty value in /home/thre8130/cabinet-farout.fr/wp-content/themes/movedo/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Impôts : le PER est-il l'allié qu'il vous faut pour alléger votre fiscalité ? - Cabinet Farout

Impôts : le PER est-il l’allié qu’il vous faut pour alléger votre fiscalité ?

le PER est-il l'allié qu'il vous faut pour alléger votre fiscalité ?

Impôts : le PER est-il l’allié qu’il vous faut pour alléger votre fiscalité ?

1484 922 Cabinet Farout

Le Plan d’épargne retraite, ou PER, est un contrat qui permet de poursuivre un double objectif : mettre de l’argent de côté, et défiscaliser. Alors, faut-il en ouvrir un pour payer moins d’impôts ?

Le PER est-il un produit miracle ? Ce contrat, qui permet d’épargner tout en réduisant la somme à payer à l’administration fiscale au titre de l’impôt sur le revenu, semble avoir tous les avantages. Néanmoins, le Plan d’épargne retraite a un fonctionnement bien particulier, qu’il est important de bien comprendre avant de se lancer, et d’y verser de l’argent. Alors, faites-vous partie des Français qui ont intérêt à ouvrir un PER ?

Epargner et défiscaliser : les objectifs ambitieux du PER

Le Plan d’épargne retraite, surnommé PER, est un produit relativement récent, puisque son lancement remonte seulement à 2019. Il a remodelé le paysage de l’épargne retraite en remplaçant les anciens contrats, tels que le contrat Madelin ou le Perp. Il existe désormais deux grandes catégories de PER : les PER d’entreprise, que propose une entreprise à ses salariés, et les PER individuels, que chacun peut souscrire librement.

Avec près de 80 milliards d’euros cumulés et 7 millions de contrats ouverts en fin d’année 2022, le PER a déjà fait ses preuves auprès de nombreux Français à la recherche d’une solution d’épargne et de défiscalisation. En effet, le Plan d’épargne retraite permet non seulement de mettre ses économies de côté, mais aussi de bénéficier d’un allégement fiscal grâce à la déductibilité des versements effectués du revenu imposable du foyer, dans une certaine limite.

Bon à savoir : le plafond annuel de versements déductibles sur un PER peut être consulté sur son avis d’imposition ou demandé à l’administration fiscale.

Comment fonctionne la réduction d’impôt d’un PER ?

Un PER individuel peut être ouvert par tout un chacun, que l’on soit imposable ou non. Néanmoins, l’avantage fiscal est réservé exclusivement aux contribuables imposables. Le principe est le suivant : l’épargnant peut déduire de son revenu imposable tout ou partie des versements qu’il a effectué sur son PER. De fait, le revenu réellement soumis à imposition va donc baisser, permettant de réaliser une économie d’impôts.

Par exemple, en réalisant un versement de 1 000 euros sur un PER, une personne dont les revenus sont soumis à un taux marginal d’imposition (TMI) de 30 % économisera 300 euros d’impôts (1 000 € x 30 %). Plus le TMI du contribuable est élevé, plus l’économie d’impôt sera conséquente, et inversement. En règle générale, il est recommandé de s’intéresser au PER à partir d’un TMI minimal de 30 %.

Imposition à la retraite et blocage du capital : l’envers du décor

L’avantage fiscal obtenu au moment du versement sur un PER a une contrepartie : lorsque l’argent est récupéré par l’épargnant à sa retraite, ce dernier doit s’acquitter de l’impôt sur le revenu correspondant. L’économie d’impôt réelle dépend donc de la différence entre le taux marginal d’imposition du foyer lorsqu’il est en activité, et lorsqu’il est à la retraite. En principe, les revenus d’un ménage sont plus faibles à ce moment-là, ce qui permet de réaliser une économie d’impôt, mais cette particularité doit être prise en compte lors des calculs.

Par ailleurs, l’argent déposé sur un PER est, en principe, bloqué jusqu’à la retraite, moment où il pourra être récupéré en capital et/ou en rente. Bien qu’il existe quelques cas de déblocage anticipé, par exemple l’expiration des droits au chômage ou le décès du conjoint ou du partenaire de Pacs, il est donc essentiel de s’être déjà constitué une épargne suffisante pour faire face à des imprévus financiers ou pour pouvoir concrétiser des projets.

SOURCE DE L’ARTICLE : BOURSORAMA

Laisser une réponse